Accès
rapide

Déclarer une panne EP

Demande de raccordement

Payer une facture

Logo SDEE
Accueil
Logo Territoire d'énergie

Déclarer une panne EP

Demande de raccordement

Payer une facture

Célébration du renouvellement d’autorisation d’exploitation du site de Rédoundel et inauguration de la centrale solaire au sol

Accueil > Les actualités > Célébration du renouvellement d’autorisation d’exploitation du site de Rédoundel et inauguration de la centrale solaire au sol
Partager :
Retour aux articles

07 septembre 2022

Infos

Le 6 septembre 2022, le Syndicat Départemental d’Energie et d’Equipement de la Lozère a célébré l’obtention du renouvellement d’autorisation d’exploitation du Centre départemental de traitement des déchets de Rédoundel et procédé à l’inauguration de la centrale solaire au sol construite sur les casiers réhabilités de l’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux.

L’occasion pour Alain ASTRUC, Président du SDEE, entouré des membres du Bureau Syndical, et en présence de Monsieur le Préfet de la Lozère, de nombreux élus, des bureaux d’études et entreprises ayant accompagné le SDEE dans ces projets, de revenir sur la concrétisation de ces deux opérations.

L’autorisation d’exploitation du site de Rédoundel renouvelée pour 30 ans

Les déchets n’étant pas tous recyclables, le traitement des ordures ménagères reste une véritable problématique. En 2021, ce ne sont pas moins de 21 700 tonnes d’OMr (ordures ménagères résiduelles) qui ont été collectées sur le département et dont la mise en décharge partielle reste inévitable pour les fractions non recyclables, avec un taux de valorisation d’environ 50%. A cela s’ajoutent les refus issus des déchèteries.

L’ensemble de ce processus de valorisation et de stockage s’opère sur le Centre Départemental de Traitement des Déchets ménagers et assimilés de Rédoundel, implanté sur la Commune de Badaroux, propriété du SDEE et exploité en régie directe. Ce site comporte trois installations distinctes pour lesquelles le SDEE disposait d’une autorisation d’exploiter :

  • une usine de traitement des ordures ménagères résiduelles (arrêté préfectoral d’exploitation de juillet 2001) mise en service en juillet 2003, sans limitation de durée ;
  • une station d’épuration des lixiviats et matières de vidange (arrêté préfectoral d’autorisation de mai 2009) mise en service en novembre 2009, sans limitation de durée ;
  • un centre de stockage de déchets non dangereux (arrêté préfectoral de juin 2000) mis en service en juillet 2003 et autorisé pour 15 ans soit jusqu’au 30 juin 2018.

L’arrêté d’autorisation d’exploitation de l’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND) étant arrivé à son terme, il a été convenu avec les services instructeurs (Préfecture et DREAL) le regroupement des trois installations au sein d’un même arrêté, afin d’harmoniser les différentes dispositions notamment en matière d’autocontrôle et de surveillance vis-à-vis du milieu naturel.

Avec l’appui de bureaux d’études spécialisés, Valdech pour la partie « Ingénierie et définition technique du projet » et Ectare pour la partie « Etudes réglementaires et Dossier de Demande d’Autorisation d’Exploiter », le dossier de demande d’autorisation d’exploitation du site était déposé auprès des services de l’Etat en avril 2018.

Après une première phase d’instruction, le dossier devait faire l’objet d’une demande de compléments nécessitant notamment la réalisation de campagnes d’études additionnelles sur le volet faune, afin de compléter l’inventaire réalisé dans les zones concernées par le projet d’extension.

Au terme de 5 ans d’études et une fois le rapport du commissaire enquêteur rendu en fin d’année 2021, le dossier était présenté au Conseil départemental de l’environnement, des risques sanitaires et technologiques (CODERST) fin avril 2022 pour y recevoir un avis unanimement favorable.

La réception, le 20 juin 2022, du nouvel arrêté d’autorisation d’exploitation du site pour une durée de 30 ans, a été un véritable soulagement pour les élus et agents du SDEE impliqués dans ce dossier, qui ont dû faire preuve d’une grande ténacité pour le voir aboutir favorablement.

L’ensemble des déchets non recyclables lozériens pourra ainsi continuer à être traité au sein du département, limitant les transports et le bilan carbone, et permettant une meilleure maîtrise des coûts.

Inauguration de la centrale solaire de Rédoundel

Une valorisation du patrimoine foncier

Construite sur les premiers casiers réhabilités de la zone de l’Installation de Stockage des Déchets exploitée de 2003 à 2010 par le SDEE sur le site de Rédoundel, la centrale développe une puissance d’1,7 MWc. Huit mois de travaux ont été nécessaires à la création d’une piste d’accès, l’installation d’un transformateur électrique, et la préparation des socles et supports des 5 300 panneaux solaires.

C’est le groupe Urbasolar qui a développé et construit la centrale et en assure l’exploitation. Mise en service à l’été 2020, elle produit chaque année 2 250 MWh soit l’équivalent de la consommation électrique de 500 foyers. Partenaire de nombreux Syndicats d’Energie, le groupe expert du photovoltaïque est attaché au déploiement du solaire sur les territoires et œuvre pour favoriser l’implantation de centrales solaires dans nos régions.

Cette réhabilitation du patrimoine foncier du SDEE en témoigne, ainsi que de l’ambition que la société partage avec le Syndicat de développer les énergies renouvelables et contribuer ainsi aux objectifs régionaux et nationaux en termes de production d’énergies renouvelables.

Dans l’optique de renforcer les retombées économiques pour le territoire et de jouer pleinement son rôle d’acteur de la transition énergétique en Lozère, le SDEE est également devenu co-actionnaire aux côtés d’Urbasolar de la société URBA 84 en charge de l’exploitation de cette centrale photovoltaïque.

Une démarche éco-responsable et sociétale

Sur la centrale solaire de Badaroux, le SDEE et Urbasolar se sont attachés à mettre en place des actions en faveur de l’environnement et de la biodiversité. Une convention pour l’entretien pastoral du parc photovoltaïque a été ainsi été signée. Une mesure éco-responsable permettant de promouvoir des valeurs humaines et solidaires.

En effet, c’est le foyer de Pierrefiche, porté par l’association L’Arc-en-Ciel, qui accueille une quarantaine de personnes adultes en situation de handicap, qui a la charge de cet entretien. Ce foyer dispose d’une ferme – La Ferme de Pipo – où les animaux et le grand jardin sont utilisés comme support éducatif pour les personnes en situation de handicap et participent à leur bien-être. La ferme, certifiée Bio, produit des légumes et élève des moutons de race Thônes et Marthod, autrefois en voie de disparition. Ce sont eux qui ont la gourmande mission d’entretenir la centrale solaire sous la bienveillante surveillance des résidents du foyer.

Valorisation énergétique, écologique et économique… Un bel exemple de mise en valeur d’un patrimoine foncier inutilisé !

Partager :

Les articles les plus populaires

Matinée de sensibilisation aux enjeux de la maîtrise des consommations

14-11-2022 Infos

En marge de la seconde édition de la journée nationale contre la précarité énergétique, programmée cette année le jeudi 24 novembre, le SDEE a organisé le 10 novembre une matinée de sensibilisation sur l’enjeu de la maîtrise des consommations dans un contexte de crise énergétique, à destination des élus et agents des communes et communautés […]

Le SDEE et le Réel-CPIE de Lozère renforcent leur partenariat pour mener des actions de sensibilisation auprès des scolaires et du grand public

24-10-2022 Infos

A l’occasion du salon des Maires et Collectivités locales de la Lozère, Alain ASTRUC, président du Syndicat Départemental d’Énergie et d’Équipement (SDEE) et Martine THOMAS, présidente du Réseau d’Education à l’Environnement de Lozère (Réel-CPIE), ont procédé à la signature de plusieurs conventions visant à mener des actions de sensibilisation en milieu scolaire et auprès du […]

Neuf Syndicats d’énergie adoptent une motion à l’encontre d’EDF

24-10-2022 Infos

Le Syndicat Départemental d’Énergie et d’Équipement de la Lozère, pilote du groupement d’achat d’électricité pour le compte de 143 communes et établissements médico-sociaux lozériens, a adopté le 14 octobre dernier, avec les huit autres Syndicats départementaux d’énergie pilotes de ce groupement (Aveyron, Cantal, Corrèze, Gers, Haute-Loire, Lot, Hautes-Pyrénées et Tarn), une motion à l’encontre d’Électricité […]

Plus d'articles